On parle de plus en plus du post-partum, ou encore du mois d’or ou quatrième trimestre, et à raison ! Cette période après l’accouchement est un vrai chamboulement pour les parents qui accueillent leur bébé. On doit faire face à une nouvelle organisation de famille et ce bouleversement s’accompagne de bien des interrogations. Pour profiter d’un post-partum serein, il peut être judicieux de mettre à profit sa grossesse afin de préparer ce changement de vie. Vous vous sentirez ainsi davantage confiante dans votre nouveau rôle de mère et accueillerez au mieux votre nouveau-né. Vous êtes enceinte, planifiez de l’être ou avez accouché ? Découvrez dans cet article des astuces pour vivre sereinement cette transformation et passer un post-partum apaisé : planification, alimentation adaptée, création d’une tribu, soins naturels… De quoi vous sentir prête et détendue pour cette nouvelle étape !

1. S’organiser pendant le troisième trimestre

Le congé maternité commence lors des derniers mois de grossesse. Si la période est propice au repos, elle peut aussi être l’occasion de préparer au mieux l’arrivée de son bébé. Une organisation en amont permet davantage de tranquillité d’esprit après l’accouchement. Profitez de ces moments pour prévoir tout le nécessaire pour accueillir votre enfant : lit et draps propres et installés, habits rangés, biberons et lait en poudre si pas d’allaitement, le nécessaire pour allaiter si besoin.

Lorsque vous préparez vos repas, prenez l’habitude d’en faire une plus grosse quantité pour congeler les restes. Vous pouvez aussi organiser une session meal prep spécial post-partum pour avoir de quoi vous nourrir en rentrant de la maternité.

👨‍🍳 Découvrez les bases pour débuter en batch cooking et adaptez ces conseils à votre situation !

2. Rassembler sa tribu

Dans notre société dite moderne, les parents sont souvent isolés sans leur entourage à proximité. On note toutefois quelques avancées comme le suivi post-accouchement à domicile par une sage-femme ou encore l’allongement du congé paternité. Le gouvernement a également travaillé sur la question et ouvert un site sur le sujet des 1 000 premiers jours après la naissance. Ces améliorations n’empêchent cependant pas de nombreuses nouvelles mères de se sentir perdues à leur retour chez elles.

« Il faut tout un village pour élever un enfant », proverbe africain

Réfléchissez lors de votre grossesse à des « personnes ressources » qui pourront vous accompagner lors de ce post-partum. Vous pouvez leur demander de vous apporter un repas chaud, de faire les courses pour vous, de prendre le relais pour le ménage, de surveiller votre bébé pendant que vous vous reposez, etc. Les premiers jours post-accouchement sont parfaits pour mettre en place les 5 « C » du post-partum : chaleur, calme, communauté, communication et câlins. Votre entourage peut grandement faciliter cette étape.

3. Prendre soin de soi et se reposer pour passer un post-partum apaisé

Tout le monde vous le dira : reposez-vous ! Cela paraît évident, mais on a vite fait de lancer des machines, faire le ménage et préparer le repas du soir pendant les siestes de bébé. Essayez de vous ménager et profitez du somme de votre enfant pour faire de même. Le repos est essentiel pour récupérer après l’accouchement, profitez donc de votre congé maternité pour vous relaxer le plus possible.

Vous pouvez également vous mettre à la médiation pour vous aider à rester calme pendant cette période bouleversante. Si vous ne trouvez pas le temps, prenez simplement quelques inspirations profondes pour vous détendre. Les siestes, la respiration, l’ancrage : ces outils pourront vous aider à éviter la dépression post-partum.

🧘‍♂️ Pour aller plus loin, voici 4 façons de débuter la méditation facilement.

4. Se nourrir selon les principes des 3R après l’accouchement

La nourriture que l’on ingère après un accouchement est importante. En effet, le corps doit se régénérer après avoir donné la vie et récupérer des forces pour être prêt à répondre aux besoins d’un nourrisson. Voici trois principes qui pourront vous aider à adapter vos repas à vos besoins physiologiques et émotionnels :

1. Une alimentation réchauffante

Privilégiez les plats chauds, qui apporteront de la chaleur et de l’énergie à votre corps. On dit en médecine chinoise que l’accouchement laisse entrer le froid dans le corps de la mère. Il faut donc contrebalancer cet effet en ingérant du chaud. Utilisez des épices réchauffantes comme la cannelle ou le gingembre, buvez des tisanes et des bouillons et préparez-vous (ou faites-vous préparer !) des plats mijotés.

2. Une alimentation réconfortante

Les bouleversements liés au post-partum donnent souvent envie de « plats doudous ». Pour vous apaiser, il vous faut une nourriture qui apporte du réconfort tout en restant saine. Cuisinez des ragoûts, des dahls de lentilles ou encore des currys qui combleront vos besoins nutritionnels.

3. Une alimentation revitalisante

Consommez des aliments bruts, de saison et bio si possible pour vous permettre de récupérer au mieux. Les super-aliments sont également une aide précieuse pour vous aider à retrouver de la vitalité. Partez à la découverte des baies de goji, des algues, des graines germées, etc.

Nourriture pour post-partum apaisé

Petit-déjeuner nourrissant et relaxant : le combo gagnant pour attaquer sa journée ! Source : Unsplash, photo par Alena Ganzhela

5. Aménager un espace chaleureux pendant sa grossesse

Après la naissance de votre enfant, vous ressentirez certainement le besoin de retrouver votre maison, qui deviendra un vrai cocon pendant ce mois d’or. On parle d’ailleurs de l’instinct de nidification pendant la grossesse, c’est-à-dire du besoin de préparer un endroit apaisant pour accueillir son bébé.

Mettez à profit les moments libres avant votre accouchement pour organiser des espaces où vous reposer dans la maison. Vous pouvez par exemple imaginer un coin où vous pourrez allaiter ou nourrir au biberon votre nouveau-né sans avoir à courir partout dans la maison pour trouver ce dont vous avez besoin. Selon vos préférences et le lieu le plus propice à la détente, aménagez cet endroit dans votre chambre ou le salon. Gardez à portée de main une gourde d’eau, des encas sains (type amandes, fruits secs, noix, …), des langes et pourquoi pas un bon livre si votre bébé s’endort sur vous !

🏡 Apprenez à réaménager votre intérieur pour plus de sérénité.

6. Favoriser le lien avec son bébé pendant le mois d’or

Votre bébé vient de passer 9 mois au chaud dans votre ventre, nourri sans avoir à le demander et entouré de sons cotonneux. Beaucoup de nourrissons ont donc le besoin d’être portés, câlinés et nourris souvent. Le peau à peau vous aidera tous les deux à vous apaiser. Si vous arrivez à vous reposer, vous serez alors plus disponible pour répondre à ses attentes.

Misez sur les écharpes de portages ou porte-bébés physiologiques pour répondre aux besoins de proximité de votre enfant tout en ayant les mains libres pour vaquer à vos occupations. Ce lien d’attachement que vous construisez avec votre bébé lui permettra de se sentir aimé, serein et en sécurité, ce qui favorise son développement psycho-affectif global. Faites-vous confiance et ne prêtez pas attention aux remarques que vous pourrez recevoir : oui, votre bébé va s’habituer à vos bras, et c’est une bonne chose !

7. Se soigner au naturel après la naissance

L’accouchement est parfois source de désagréments physiques. Les équipes qui vous accompagnent vous aideront à récupérer au mieux selon vos besoins pendant la durée de votre post-partum. N’hésitez pas aussi à vous faire suivre par un naturopathe qui pourra vous guider vers un mieux-être pendant ce quatrième trimestre via l’alimentation, l’aromathérapie ou encore l’activité physique. Voici en plus quelques astuces pour soulager vos maux :

  • Cicatrice suite à une césarienne : attendez que la plaie soit refermée et appliquez un mélange de gel d’aloe vera et d’huile de rose musquée. Cette synergie apporte à la peau un assouplissement et une hydratation tout en l’aidant à se réparer.
  • En cas de déchirure ou d’épisiotomie : renseignez-vous auprès de votre pharmacie sur la teinture-mère de calendula. Cette plante est connue pour ses vertus cicatrisantes, apaisantes et anti-inflammatoires. Bonus : vous pourrez également l’utiliser pour les soins du cordon de votre bébé !
  • Allaitement douloureux : n’hésitez pas à tester plusieurs positions d’allaitement pour voir laquelle est la plus confortable pour vous et votre enfant. Optez pour des coquillages d’allaitement qui soulageront cette zone et utilisez votre propre lait en cas de crevasse : le lait maternel est un formidable cicatrisant !
soigner au naturel post-partum

Soins naturels pour le post-partum. Source : Unsplash, par Chelsea Shapouri

Au-delà de ces conseils, le plus important pour passer un post-partum apaisé est de vous écouter ! L’accouchement est un vrai chamboulement et si l’alimentation, le repos, l’organisation ou les soins peuvent aider, les parents sont les mieux placés pour savoir ce qui est le mieux pour eux et leur bébé. Faites-vous confiance, demandez de l’aide si besoin et profitez de ces instants magiques !

Sources :

https://www.ameli.fr/assure/sante/themes/accouchement-et-nouveau-ne/suivi-domicile#text_1047

https://solidarites-sante.gouv.fr/actualites/presse/dossiers-de-presse/article/dossier-de-presse-les-1-000-premiers-jours-de-l-enfant

https://juliasimon.fr/les-grands-principes-de-lalimentation-du-post-partum-les-3r/

Louise Lacombe, pour e-Writers

Article rédigé lors du cursus de formation en rédaction web chez FRW.

Article relu par Océane, tutrice de formation chez FRW.