Vous avez envie de douceur, de couleur, de paysages authentiques ? Le Vaucluse est l’endroit idéal pour s’évader en Provence. Laissez-vous emporter au gré des champs de lavande et d’oliviers. Oui, partez en escapade dans le Vaucluse. De l’ascension du mont Ventoux à la découverte de Gordes, en passant par les roues à aubes de la Sorgue puis l’exploration de la culture de la truffe, il y en a vraiment pour tous les goûts. Alors, plus d’hésitation : que vous soyez sportif ou fin gourmet – ou même les deux à la fois –, vous trouverez votre bonheur dans le Vaucluse.

Prêt pour le voyage ?

Sommet du mont Ventoux 1 910 mètres. Route mythique du tour de France.

Survol du mont Ventoux – Vaucluse. Source : Pixabay

«La Provence dissimule ses mystères derrière leur évidence.»
Jean Giono, artiste écrivain (1895-1970)

1. Le mont Ventoux, idéal pour une escapade dans le Vaucluse

1 910 mètres d’altitude, une vue à 360°sur la vallée du Rhône et les Baronnies provençales, vous êtes au pied du géant de Provence : le mont Ventoux, lieu de départ idéal pour une escapade dans le Vaucluse.

Si vous ressentez le besoin de prendre de la hauteur, de vous ressourcer, de vous immerger au cœur de la nature, deux possibilités s’offrent à vous : randonner ou partir sur la route mythique du tour de France à vélo.

3 000 kilomètres de chemins balisés autour du mont Ventoux

Classés réserve de biosphère de l’UNESCO, les paysages du mont Ventoux vont vous subjuguer par leur diversité puisque 3000 kilomètres de chemins balisés s’offrent à vous.

Les chemins de randonnée du Vaucluse sillonnent les vignobles de Gigondas avec un parcours pédestre dans les vignes autour des dentelles de Montmirail. Sans compter Beaumes-de-Venise qui vous invite à découvrir ses circuits gourmands chez les vignerons.

Vous êtes en famille et envisagez une promenade les pieds dans l’eau ? Découvrez les gorges du Toulourenc au départ du village de Veaux.

Les contreforts du Ventoux offrent également de belles randonnées de montagne au départ de Beaumont du Ventoux, en passant par la station de ski du Mont Serein. Une bonne condition physique est nécessaire : comptez environ 5 heures de marche pour atteindre le sommet.

Quelle que soit l’option choisie, la région du Ventoux vous reconnecte à la nature et vous rappelle que la marche est source de bienfaits pour l’homme.

21 ou 26 kilomètres d’ascension : la route mythique du tour de France

Quel cycliste ne rêve pas d’accomplir la célèbre ascension du Ventoux ? C’est l’une des étapes majeures du tour de France. Malaucène, Bédoin et Sault sont étroitement liés à cette route mythique.

L’ascension par Bédoin est la plus difficile : 22 kilomètres de lacets et 1 622 mètres de dénivelé positif.

Les itinéraires par Malaucène et Sault sont plus accessibles mais plus longs : 26 kilomètres.

Ces trois villages sont le rendez-vous des férus du cyclisme issus des 4 coins de l’Europe. D’ailleurs, tôt le matin vous les rencontrez sur les terrasses des cafés attablés autour du « petit déjeuner du cycliste ». Tel un ruban, les routes du Vaucluse se déroulent au gré des montagnes, des rivières et des paysages arides qui font le bonheur des vététistes.

Trois circuits à découvrir en famille :

  1. traversée du Vaucluse en VTT (départ de Savoillans arrivée à Malaucène) ;
  2. circuit dans la vallée du Toulourenc (pour découvrir la face nord du mont Ventoux en passant par les villages de Saint-Léger-du-Ventoux, Brantes et Savoillans) ;
  3. les villages médiévaux autour de Vaison-la-Romaine.

2. Rustrel et Sault, lieux incontournables aux couleurs et parfums de Provence

Le Colorado provençal : une histoire d’ocre

Le sud du Vaucluse et l’ocre : une histoire d’amour entre l’homme et la nature qui débute à partir du XVIIIe siècle.

Site classé, unique en France, les carrières d’ocre du Luberon font la fierté des Vauclusiens. Le Colorado provençal est à la France ce que l’Ouest américain est aux États-Unis . Rouge, orange, jaune en fonction de la lumière, le paysage des ocres offre une palette de couleurs digne de celle d’un peintre.

Le sentier des ocres de Rustrel est un cadre idyllique pour une balade en famille, puisque dès les premières foulées, vous êtes face à une vallée grandiose dont les couleurs se déclinent en camaïeux de rouge et d’oranger. En été, la chaleur y est tellement suffocante que vous pouvez prendre le frais dans la forêt de résineux et profiter des parfums de Provence.

Le parcours propose 2 itinéraires :

  1. le circuit « le Sahara » proposé par le GR6 : traversée du Colorado provençal. C’est le chemin le plus emprunté ; il offre une vue imprenable sur les Cheminées des Fées ;
  2. le circuit du Belvédère, parcours où vous vous sentirez propulsé au cœur d’un désert.

Sachez que les carrières d’ocre de Rustrel sont un ensemble de stratifications constituées uniquement de sable et d’argile.

Colorado provençal de Rustrel. Cheminees des Fees

Cheminées des Fées au Colorado provençal de Rustrel, plaine du Luberon. Source : Isabelle Humblot

Sault, une escapade au cœur des champs de lavande

La lavande de Provence est comme une madeleine de Proust, elle fait surgir des souvenirs d’enfance olfactifs liés aux armoires de nos grands-mères où étaient dissimulés les petits sacs d’étamine garnis de la précieuse fleur bleue.

À ce propos, le Vaucluse réveille en vous les 5 sens :

  1. l’ouïe : le chant des cigales en été ou bien le mistral ;
  2. le goût : la variété des saveurs culinaires est une véritable explosion en bouche ;
  3. la vue : une surprise visuelle vous attend toujours au détour d’un chemin ;
  4. le toucher : le contact avec le tronc tortueux d’un olivier centenaire ;
  5. l’odorat : la Provence est un bouquet parfumé composé de mille plantes et plus.

Sault est l’escapade incontournable pour les amoureux de la lavande. D’ailleurs, la précieuse fleur bleue y est utilisée aussi bien en phytothérapie qu’à des fins culinaires.

Sault est un petit coin de paradis bleu. À la Ferme aux Lavandes, on vous invite à vous détendre en dégustant un sirop fait maison. Par ailleurs, ne partez pas sans passer par la cabane de Bernadette où vous pourrez acheter de nombreux produits bio élaborés à partir de lavande et de lavandin.

Champ de lavande à Sault

Champs de lavande à Sault – La Ferme aux Lavandes – Source : Isabelle Humblot

3. Richerenches, lieu mythique pour déguster la truffe

Le Vaucluse est le premier producteur de truffes puisque 500 trufficulteurs y exercent leur activité.

Le village de Richerenches est le lieu incontournable pour déguster le diamant noir et visiter le musée de la truffe et du vin qui se situe dans l’ancienne Commanderie des Templiers.

La truffe bénéficie d’appellations dignes des plus grands maîtres joaillers :

  • diamant noir ;
  • perle noire ;
  • or noir du Vaucluse.

Mais comment se récolte ce précieux tubercule ?

La truffe ne se cueille pas, on pratique le cavage. Le truffier est accompagné de son chien qui flaire, puis déterre les meilleures truffes. La complicité du maître et du chien est impressionnante ! C’est une curiosité à ne pas manquer.

À ce propos, la famille Jaumard organise des animations lors de la journée de la truffe au cours de laquelle vous pouvez assister au cavage. L’expérience se termine autour d’une dégustation bien méritée.

Découvrez la culture de la truffe chez un trufficulteur. La famille Jaumard vous fait découvrir leurs truffières à Recherenches.

L’or noir du Vaucluse : la truffe noire – Source : Pixabay

4. Gordes : le souverain des villages perchés, passage obligé de votre escapade provençale

Les provençaux sont fiers de leurs villages, puisque 7 d’entre eux possèdent le label « plus beau village de France » :

  1. Ansouis ;
  2. Gordes ;
  3. Roussillon ;
  4. Lourmarin ;
  5. Ménerbes ;
  6. Séguret ;
  7. Vénasques.

Gordes est le plus sublime. Bâti sur un promontoire, il constitue une véritable vigie qui semble veiller sur les monts du Luberon. Le village fut construit au 5è siècle apr. J.-C., période durant laquelle les barbares conquièrent la Provence. Les Provençaux élèvent alors des villages perchés pour se protéger et guetter l’assaillant.

Gordes est un village d’artistes où perdurent les fêtes du vin et de l’huile d’olive, sans compter que c’est le lieu le plus chic de Provence en raison de son aura culturelle.

Enfin ne quittez pas l’endroit sans visiter le village des Bories, petites cabanes en pierres sèches qui servaient autrefois d’abris aux bergers.

Gordes village perché dans le Luberon. Lieu incontournable pour une escapade dans le Vaucluse

Gordes, village perché dans le parc national du Luberon – Source : Isabelle Humblot

5. Fontaine de Vaucluse et L’Isle-sur-la-Sorgue, une balade au fil de l’eau

Certains villages de Provence vivent au rythme de l’eau : L’Isle-sur-la-Sorgue et Fontaine de Vaucluse sont les plus renommés en raison de la couleur émeraude de la Sorgue.

Visiter Fontaine de Vaucluse et ses roues à aubes. Découvrir le gouffre de la source de la Sorgue

Fontaine de Vaucluse et ses roues à aubes – Source : Isabelle Humblot

Fontaine de Vaucluse est connue pour son gouffre où est située la source de la Sorgue. La ville se positionne première de France avec un écoulement total moyen de volume d’eau de 630 millions de m³ annuel.

Un chemin balisé et jalonné d’échoppes vous mène à la grotte pour découvrir le bouillonnement de la rivière. Cependant, il n’est pas recommandé de s’y rendre en cas de pluie ou d’orage.

L’Isle-sur-la-Sorgue ou « Venise Comtadine » est la cité aux 17 roues à aubes. C’est aussi le haut lieu où se donnent rendez-vous les chineurs et les antiquaires lors de la grande foire annuelle du 15 août. De plus, vous aurez l’occasion de vous restaurer à l’ombre des platanes, puisque de nombreux restaurants sont situés en bordure de la Sorgue.

Amoureuse de cette jolie région provençale, je vous ai présenté les endroits où je me rends très régulièrement et dont je ne me lasse pas. Comme vous l’avez vu, le Vaucluse est riche de lieux incontournables. Et il en existe bien d’autres ! Cette région vous réserve mille surprises, que celles-ci soient sportives, culturelles ou tout simplement un rendez-vous avec la nature.

👉 Poursuivez votre escapade et apprenez à observer la faune sauvage nocturne autour du Ventoux.

Sources :

Provence guide
Isle-sur-La-Sorgue

Isabelle Humblot, pour e-Writters
Article rédigé lors du cursus de formation en rédaction web chez FRW.
Article relu par Nicolas, tuteur de formation chez FRW.