Vos billets d’avion pour le Japon sont achetés, votre itinéraire et votre budget prévisionnel sont presque bouclés. Maintenant, que faire au Japon ? Visiter les incontournables comme Tokyo, Kyoto ou le mont Fuji, manger des sushis, lire des mangas, voir des geishas et admirer des cerisiers japonais, parmi des milliers de choses possibles et imaginables ! Si vous souhaitez véritablement vous imprégner de la culture japonaise, voici une sélection des meilleures activités à pratiquer, des plus classiques aux plus insolites, lorsque vous voyagez au pays du Soleil-Levant. Bienvenue dans l’empire des sens !

1) Expérimenter les traditions japonaises avec l’onsen

Japonais qui se baignent dans une source chaude en hiver

L’onsen, une habitude aux bienfaits thérapeutiques – crédit : Wikimedia Commons.

Commencez par vous mettre à nu pour découvrir l’essence même du Japon avec l’onsen, « source chaude ». Passez la nuit dans un ryokan, une auberge traditionnelle, qui possède sa propre station thermale. Revêtez le yukata, un kimono léger, et savourez la délicate cuisine locale.

Avant de vous endormir dans un futon confortable, prenez la direction de l’onsen afin d’y apprécier un rituel bien-être. Il peut parfois être mixte ou privatisable, mais vous trouverez surtout des accès séparés pour les hommes et les femmes. Par ailleurs, il est fréquent que l’entrée soit interdite aux personnes tatouées. Renseignez-vous bien avant la réservation si vous êtes concerné.

Après vous être lavé intégralement, vous serez purifié et ainsi digne de pénétrer dans les eaux bienfaisantes, généreusement dispensées par les kamis, les divinités shintoïstes de la nature. Contemplez le jardin japonais et détendez-vous dans le bain chaud. Le Japon prend soin de vous.

⛩️ Pour plus de détails sur le rituel relaxant de l’onsen :

2) Vivre avec les moines dans un temple bouddhiste

Femme qui médite dans un temple devant un jardin japonais

La méditation, l’un des rituels zen pratiqués par les moines bouddhistes japonais – credit : Pixabay.

La spiritualité est profondément ancrée dans la vie quotidienne des Japonais. Certains temples bouddhistes vous proposent même de vous rapprocher du divin en vous accueillant dans un Shukubo, « dormir chez les moines ». Durant cette retraite, vous pourrez suivre les différents rituels zen des moines :

  • le shakyo, l’art de recopier des sutras bouddhistes à l’encre et au pinceau ;
  • le gongyo, la liturgie du matin pour laquelle vous devrez vous lever tôt, et qui constitue un vrai défi de concentration ;
  • le zazen, la méditation assise, à pratiquer dans le jardin, en toute sérénité ;
  • le shojin ryori, « cuisine de la dévotion », qui est une cuisine végétarienne nourrissante pour le corps et l’esprit.

Bref, c’est beau, c’est sain et c’est divin.

⛩️ L’esthétique zen vous intrigue ? Lisez l’art du kintsugi.

3) Contempler les jardins japonais, les sakura et les momiji

4 saisons de paysages japonais

Chaque saison mérite d’être découverte au Japon – credit : Unsplash, Wikimedia Commons.

Il existe 72 micro-saisons au Japon, autant de moments clés pour observer la nature toute l’année. Vous célébrerez l’arrivée du printemps avec le hanami, « regarder les fleurs », une tradition qui consiste à pique-niquer sous les sakura, les cerisiers japonais à la beauté éphémère.

En automne, vous observerez les momiji, les érables aux couleurs flamboyantes. Un phénomène qui séduit énormément de touristes japonais et étrangers, au même titre que la floraison des sakura. À tout moment, vous pourrez admirer les jardins japonais, conçus pour bouleverser vos sens et vous apporter un sentiment absolu de plénitude et de contentement.

Savoir apprécier la nature qui nous entoure et la valeur du temps qui passe, c’est ce que le Japon peut nous apprendre de plus inestimable.

⛩️ Une bonne raison de passer au slow tourisme.

4) Voyager au pays du Soleil-Levant en Shinkansen

Shinkansen qui traverse un pont devant le mont Fuji

Le shinkansen, un moyen privilégié pour voyager au Japon – crédit : Pixabay

Le pays est extrêmement bien desservi par son réseau ferroviaire. Vous aurez le choix entre des shinkansen (trains à grande vitesse) ultra modernes et des trains locaux tout à fait confortables. Un moyen de transport à privilégier si vous suivez les 4 étapes pour visiter le Japon conseillées pour un premier voyage.

Pour une expérience 100 % nippone, n’hésitez pas à vous procurer un ekiben à la gare ! Vous ne savez pas ce que c’est ? Il s’agit de la contraction de deux mots : eki, « gare », et bento, « boîte à déjeuner ». Il existe autant d’ekiben qu’il existe de régions au Japon. Chacun de vos déplacements en train sera alors l’occasion d’une nouvelle découverte culinaire originale et délicieuse. Pour les petites faims, optez pour des onigiri (boulettes de riz fourrées), du café en canette ou du thé en bouteille, achetés au konbini (supérette ouverte 24 h/24 et 7 j/7).

Un trajet en train n’aura jamais été aussi agréable et vous regretterez qu’il ne dure pas plus longtemps !

« Je ne sais ce que je découvrirais au Japon. Mais aujourd’hui dans ces rues exotiques, l’ancien et le nouveau se combinent si bien qu’ils semblent chacun se mettre réciproquement en valeur. » Lafcadio HEARN, Ma première journée en Orient.

5) Manger dans un kaitenzushi et choisir son repas sur un comptoir tournant

Japonais dans un restaurant de sushis tournant

Le kaitenzushi, un restaurant bon marché et délicieux – crédit : Wikimedia Commons.

Découvrez le concept ludique du kaitenzushi, « sushi tournant », où vous dégustez des sushis, en étant installé au comptoir, autour d’un long tapis roulant. Vous avez à votre disposition : sauce soja, wasabi, gingembre mariné, poudre de matcha et distributeur d’eau chaude pour préparer vous-même votre thé. Il existe un code couleur des assiettes qui défilent en libre-service, avec leurs prix compris entre 100 et 800 yens (0.70 et 6 euros).

Souvent, une tablette digitale vous permet d’accéder au menu et de commander directement. Quelle surprise de voir ensuite vos plats arriver en express juste devant vos yeux ! Et, si vous n’êtes pas amateur de poisson cru, vous aurez bien d’autres choix : nouilles, tempura, salades, etc.

À la fin, empilez les assiettes ! Un employé les comptera alors pour vous donner l’addition. Un fast-food japonais high-tech dans lequel vous retrouvez votre âme d’enfant tout en vous régalant d’une cuisine bon marché et à la qualité indéniable.

Alors, à quand une raclette tournante en France ?

6) Découvrir le Japon insolite dans un café à thème

Une maid qui attire les clients devant un café à Tokyo.

Les maids cafe, l’un des nombreux cafés à thèmes au Japon – crédit : Wikimedia Commons.

Cette activité plaira aux fans de manga et d’anime, les otaku, mais aussi à un public plus audacieux. Passez un moment absurde et totalement déjanté dans un maid cafe !

Les maids sont des serveuses déguisées en soubrettes et qui vendent une image innocente de lolita, teintée de fantasmes. Elles vous appelleront « maître » ou « maîtresse » et vous proposeront de déguster des plats décorés de façon kawaii, « mignon », en assistant à leurs chansons chorégraphiées.

Si ces rôles vous mettent mal à l’aise, heureusement il existe une multitude d’endroits pour se restaurer avec des thèmes différents :

  • les chats, les hiboux ou les hérissons pour les amoureux des animaux ;
  • Barbapapa ou les Moomins pour les plus jeunes et les plus vieux ;
  • les cafés anti-procrastination ;
  • les vampires, la prison, les ninjas, les robots, etc.

7) Que faire au Japon ? Chanter au karaoké jusqu’au bout de la nuit

Salle de karaoké privatisable au Japon

Le karaoké japonais, un divertissement très populaire – crédit : Jankara

Il existe des bars avec un karaoké ouvert comme en France. Mais c’est surtout une activité qui se pratique, au Japon, dans un karaoke box, une petite salle privatisée. Vous choisissez votre plan, c’est-à-dire votre forfait avec le nombre d’heures et les boissons à volonté. Le tarif horaire varie selon le jour et l’heure. Par exemple, les prix seront plus élevés un samedi soir qu’un mardi après-midi.

Dans votre box, confortablement installé sur une banquette, vous commandez plats et boissons alcoolisées via le téléphone mural. Dans le couloir, vous avez accès à un bar gratuit de jus et de sodas. Le catalogue est plutôt varié, avec même quelques chansons françaises.

C’est tout naturellement que vous prolongerez votre réservation pour passer toute la nuit à vous éclater en musique.

8) Passer un moment fun dans un game center

Arcade de jeux au Japon avec toutes sortes de divertissements

Les différents jeux proposés dans une salle d’arcade au Japon – crédit : Wikimedia Commons.

Le game center au Japon, c’est une salle d’arcade dans laquelle vous retrouverez différents types de jeux :

  • L’UFO catcher avec ses pinces inefficaces que vous devez guider afin d’attraper des lots de cadeaux.
  • Le gachapon, une machine à pièces qui distribue des figurines aléatoires, à l’effigie de héros de la culture pop.
  • Le purikura, un photomaton avec des options de customisation infinies et délirantes de vos photos souvenirs.
  • Les jeux vidéo plus conventionnels comme Zelda ou de shoot them up pour tirer sur tout ce qui bouge.
  • Les divertissements musicaux pour jouer d’instruments et danser en rythme.

Les pièces de monnaie s’écoulent vite, alors rappelez-vous : l’abus de jeux est dangereux pour votre portefeuille !

9) Prendre une chambre sexy dans un love hotel

Façade kitch représentant une femme dénudée et des pétales de rose, d’un love hôtel à Osaka.

Le love hotel où se retrouver pour un moment d’intimité – crédit : Wikimedia Commons.

C’est un établissement où se rendre pour passer un moment intime, l’espace de quelques heures ou toute une nuit. Ils sont facilement repérables avec leur décoration kitsch et leurs néons un peu racoleurs. Dès l’entrée, tout est fait pour vous garantir un séjour confidentiel. Un écran indiquant les chambres disponibles vous permet de payer directement avant de récupérer la clé de votre chambre.

Au-delà du confort moderne commun aux hôtels standards (jacuzzi, écran géant, minibar, room service), le love hotel vous offre clairement une dimension plus érotique. Des préservatifs, du lubrifiant et parfois des sex-toys sont rangés dans la table de chevet. Le lit king size est dédié à toutes les folies ou simplement à une bonne nuit réparatrice.

Ces chambres coquines rivalisent d’originalité pour attirer leurs clients en proposant :

  • des ambiances diverses (les Mille et une Nuits, Hello Kitty, gothique, luxueuse, etc.) ;
  • de la location de déguisement ;
  • des accessoires de bondage.

⛩️ Pour mieux appréhender ce concept extravagant :

Rien ne vaut un bon choc culturel pour revenir l’esprit rempli de souvenirs inoubliables. Que faire au Japon ? Vous trouverez sans aucun doute d’autres idées pour rendre votre voyage exceptionnel : assister à une cérémonie du thé, voir un match de sumo, escalader le mont Fuji, visiter une brasserie de saké, etc. N’hésitez pas à laisser un commentaire pour nous dire quelle activité vous avez envie d’essayer !

 

Rabab BOUCARD, pour e-Writers.

Article rédigé lors du cursus de formation en rédaction web chez FRW.

Article relu par Jade, tutrice de formation chez FRW.

Sources :

Office du Tourisme au Japon 

Agence de voyages Japan Expérience

Un Gaijin au Japon